Actualités

Campagne de recherches sur les peintures rupestres du "Trou de La Féclaz"

Retour

Du 1er au 4 juillet 2019, une campagne d’analyses a été menée par une équipe interdisciplinaire composée de membres des laboratoires Monaris (Sorbonne Université/CNRS), Lampea (Aix-Marseille Université /CNRS) et Edytem (Université Savoie Mont Blanc/CNRS) sur le site des peintures pariétales préhistoriques du « Trou de la Féclaz », du nom du raide couloir qui permet de franchir la paroi du Mont Peney au-dessus de Saint-Jean d’Arvey.

Sous un surplomb rocheux en pied de paroi, ce site présente un ensemble de peintures schématiques (ponctuations, croix, étoiles…) attribuées à la période Néolithique (5000 - 3000 avant notre ère) et actuellement protégées par une grille.

Le but des analyses était d’en savoir plus sur la polychromie des matières colorantes employées, les figures étant rouge foncé, rouge clair, jaunes et noires. Pour cela, l’équipe de scientifiques a utilisé un matériel de haute technologie, un spectromètre Raman, permettant d’analyser in situ et en temps réel la nature chimique des matières soumises à la faible excitation d’une lumière Laser focalisée par un microscope associé à une sonde positionnée au plus près des peintures.

La manœuvre a été rendue compliquée par la configuration des lieux, sur une vire en bord de vide, dans un espace contraint par la présence des grilles. Outre le portage quotidien du lourd matériel depuis Saint Jean-d’Arvey, auquel plusieurs membres du laboratoire Edytem, étudiants de l’Université Savoie Mont Blanc et autres bénévoles ont participé, il a fallu composer avec la grille et la géométrie de la paroi pour installer la sonde du spectromètre dans une configuration la plus stable possible, la moindre vibration risquant de perturber les mesures.

2°) Premiers résultats sur la composition des matériaux analysés :

Les premiers résultats permettent d’accéder à la nature de certains encroutements naturels issus de l’altération de la paroi et pouvant recouvrir partiellement les peintures comme du gypse et des oxalates de calcium. Ces derniers sont présents sous forme de très petits cristaux. Malgré la forte présence de matières organiques pouvant masquer le signal des pigments minéraux, il est toutefois possible de distinguer de l’hématite, oxyde de fer naturel caractéristique de la couleur rouge. Le traitement des données obtenues in situ croisé avec l’analyse des microprélèvements réalisés pendant cette campagne permettra certainement de révéler d’autres informations sur les composants de ces matières colorantes essentiels à la compréhension de cette expression graphique préhistorique.

3°) Retombées territoriales possibles :

Comme l’ont souligné Jean-Luc Desbois, directeur du Parc naturel régional du Massif des Bauges, et Fabien Hobléa, président de son Conseil Scientifique et membre d’Edytem, venus assister à l’opération, des connaissances nouvelles sur ces énigmatiques peintures seront les bienvenues non seulement pour les sciences archéologiques mais aussi pour le territoire communal de Saint-Jean d’Arvey, impliqué dans la préservation et la valorisation de ses riches patrimoines au sein du Parc naturel régional, également Géoparc Mondial UNESCO.

Annexe : composition de l’équipe de campagne :

Claudia Defrasne, archéologue, post-doc, responsable d’opération, Lampea (UMR 7269 Aix Marseille Université -CNRS-Ministère de la Culture et de la Communication, Aix-en-Provence)

Emilie Chalmin, physico-chimiste, maître de conférences, co-responsable scientifique, Laboratoire Edytem (UMR 5204 Université Savoie Mont Blanc-CNRS -Ministère de la Culture et de la Communication, Chambéry) 

Ludovic Bellot-Gurlet, physico-chimiste, professeur, Laboratoire Monaris (UMR 8233 Sorbonne Université-CNRS, Paris)

Emmanuel Malet, technicien en métrologie environnementale, Laboratoire Edytem (UMR 5204 Université Savoie Mont Blanc- CNRS-Ministère de la Culture et de la Communication, Chambéry)

Actualités

Préparer son séjour

carte-interactive
Découvrir

S'inscrire à la newsletter

 

S'émerveiller

semerveiller

Lac d'Annecy, lac du Bourget, villages viticoles ou montagnards, forêts accueillantes, versants agricoles ensoleillés, cols et alpages...

Découvrir

Déguster

deguster vignette 3

En arpentant le massif des Bauges, vous serez surpris par la qualité des prairies, des alpages, des vergers ou des vignes. Ici, les agriculteurs sont de véritables artisans de la terre !

Découvrir

Bouger

bouger 4

Au programme : randonnée, cyclotourisme, VTT, lacs et plages aménagées, activités en eaux vives, parapente, escalade, spéléologie, pêche... Toutes les clés pour se ressourcer sont dans le Massif des Bauges !

Découvrir

logo savoie dep74 logo monochrome rougefrance logo ARA partenaire rvb typogris pastillebleue

Logo LEADER Quadri logo ag feader 2Logo UE FEADER Quadri

x