Préparer sa sortie

La sécurité est une préoccupation majeure durant la préparation et pendant votre sortie. Par ailleurs, n’oubliez pas que vous n’êtes pas seul. Vous-même et de plus en plus de personnes en quête de ressourcement pénétrez dans le milieu de vie des animaux sauvages. Informez-vous au préalable sur les zones réglementées, notamment dans la réserve (RNCFS), et les zones d'hivernage d'animaux et, en chemin, tenez-vous-en à quelques règles simples.

Tous les sentiers et voies d'accès figurant sur la carte IGN 25 ne sont pas "ouverts au public". Verifiez que votre itinéraire est conforme à la réglementation du massif.

Attention : les informations suivantes sont destinées à vous aider à adopter une démarche respectueuse de la faune sauvage. Il ne s’agit pas d’un guide pour la préparation de vos sorties, randonnées ou courses en montagne. Vous pouvez consulter la page Liens pour obtenir des informations complémentaires à ce sujet.

Avant le départ

Prendre en compte l'élément " sécurité " dans une randonnée est indispensable. En suivant les recommandations ci-dessous, vous participerez également à la protection de la faune et de la flore.

- Connaître les zones sensibles (zone d'hivernage d'animaux) et les zones de quiétude pour la faunes dans la RNCFS : vérifiez sur la carte des zones sensibles et des sites de protection de la faune si votre itinéraire passe par une zone protégée. Si c’est le cas, empruntez seulement les itinéraires autorisés.

- Emporter avec vous des informations pendant votre sortie : reportez les informations de l'onglet Cartes sur votre carte ou imprimez l’extrait de carte correspondant. En chemin, vous aurez des informations en cas d’imprévu ou de changement d’itinéraires.

- Evaluer les impacts : étudiez le tracé du parcours en tenant compte des animaux sauvages. Vous pouvez consulter l’onglet Connaître la faune.

- Se renseigner : si vous abordez une zone protégée et que vous prévoyez une activité spéciale, par précaution, renseignez-vous auprès du Parc et des offices de tourisme.

En chemin

Tenez-vous en aux quatre conseils de « Respecter, c’est protéger ». Prêtez attention à la présence d’animaux sauvages. Là où c’est nécessaire, adaptez votre itinéraire aux conditions réelles.

Les quatre règles à observer

1. Respectez les zones sensibles et les zones de quiétude pour la faune (RNCFS): les animaux sauvages s’y retirent.

2. Restez sur les sentiers et soyez discret: les animaux sauvages peuvent ainsi s’habituer à la présence de l’homme.

3. En hiver, évitez les lisières et les surfaces déneigées: les animaux sauvages apprécient tout particulièrement ces endroits.

4. Tenez votre chien en laisse, s'il doit vraiment venir avec vous: les animaux sauvages fuient en présence de chiens en liberté.

securite hivernale general1000

Règle de l'entonnoir

La règle de l’entonnoir tire son nom de l’espace de plus en plus restreint, en forme d’entonnoir, qu’il est possible d’emprunter sans déranger les animaux sauvages au fur et à mesure que l’altitude baisse.

1. En hiver, les animaux sauvages comme le chamois et le lagopède alpin vivent au-dessus de la limite de la forêt. Evitez donc les zones avec des affleurements rochers et les arrêtes partiellement recouvertes de neige.

2. Plus la zone dans laquelle vous évoluez est boisée, plus le risque d’effaroucher des animaux sauvages est grand. Mieux vaut alors restreindre votre espace de déplacement.

3. En forêt, n’empruntez que les chemins forestiers ou les itinéraires indiqués. Ne quittezpas les itinéraires définis, la forêt est le refuge d’une faune très fragile en hiver. La fuite leur fait dépenser beaucoup d’énergie.

enton.jpg

Présence d'animaux sauvages

Observez avec attention le paysage qui vous entoure: peut-on y déceler des traces d’animaux ? Si vous repérez des animaux, évitez-les si possible. Si vous ne pouvez pas les éviter, observez-les à une distance suffisante et laissez-leur le temps de s’éloigner tranquillement.

Les animaux sauvages réagissent avec une sensibilité variable aux rencontres avec l’homme. Sur les itinéraires très fréquentés, bien souvent, l’activité ne trouble pas la sérénité des animaux sauvages, car le dérangement est prévisible. Si, en revanche, le mouvement vient par le haut et à une vitesse élevée, celui-ci est synonyme de très grand stress. En descente, soyez donc attentif de manière à éviter de trop vous approcher de la faune. Dès que vous entrez dans un nouveau secteur, essayez de repérer s’il y a des animaux avant de poursuivre.

Au retour

Chaque sortie en montagne vous apporte un peu plus d’expérience. Evaluez systématiquement vos randonnées ou courses afin d’apprendre de vos expériences et d’améliorer constamment votre préparation et votre comportement. Réfléchissez: avez-vous prêté attention aux animaux sauvages, comparez votre cheminement sur le terrain avec ce que vous aviez préparé.

Avez-vous observé des animaux ? Dans ce cas, merci d’avance de nous faire partager vos observations et expériences par mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Parc des Bauges), ou sur les sites de la LPO 73 ou de la LPO 74.Avez-vous effrayé des animaux? Si oui, pourquoi? Comment auriez-vous pu éviter cela ?Quelle est l’expérience la plus importante, que retenir?

Cela vaut la peine de passer une nouvelle fois en revue les décisions prises en chemin au sein du groupe. La dynamique de groupe aboutit parfois à des résultats différents de ceux résultant d’une analyse distanciée.

 

Actualités

Préparer son séjour

carte-interactive
Découvrir

S'inscrire à la newsletter

 

S'émerveiller

semerveiller

Lac d'Annecy, lac du Bourget, villages viticoles ou montagnards, forêts accueillantes, versants agricoles ensoleillés, cols et alpages...

Découvrir

Déguster

deguster vignette 3

En arpentant le massif des Bauges, vous serez surpris par la qualité des prairies, des alpages, des vergers ou des vignes. Ici, les agriculteurs sont de véritables artisans de la terre !

Découvrir

Bouger

bouger 4

Au programme : randonnée, cyclotourisme, VTT, lacs et plages aménagées, activités en eaux vives, parapente, escalade, spéléologie, pêche... Toutes les clés pour se ressourcer sont dans le Massif des Bauges !

Découvrir

conseil-general haute-savoie Rhône-Alpes

leaderfrance europe 

x