Actualités

Vers un nouveau Projet Agro-Environnemental et Climatique (PAEC)

Retour

Depuis 2015, la Politique Agricole Commune (PAC) propose aux territoires la mise en œuvre de Projets Agro-Environnementaux et Climatiques (PAEC) au sein desquels se déclinent des Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (MAEC). Elles se présentent sous la forme de contrats passés entre un agriculteur et un opérateur territorial : l'agriculteur s'engage à respecter un cahier des charges, en échange d'une indemnisation de la PAC basée sur les surcoûts et manques à gagner engendrés par ces pratiques.

Une réussite pour le PAEC 2015-2022 du massif des Bauges

Le Parc naturel régional du Massif des Bauges a porté un PAEC sur la période 2015-2022, visant à encourager et valoriser les pratiques agricoles vertueuses pour préserver la biodiversité des habitats agro-pastoraux du territoire. Les différentes MAEC proposées ont permis de cibler les enjeux suivants :

  • Gestion et valorisation collective des alpages : la totalité des 8 groupements pastoraux du massif ont contractualisé une ou plusieurs mesures sur leurs alpages.
  • Gestion équilibrée des alpages des sites Natura 2000 : avec environ 1 750 ha de surfaces engagées, 70 % des alpages éligibles ont bénéficié d'une mesure permettant d'ajuster la conduite des troupeaux aux enjeux pastoraux et environnementaux (ressource fourragère, qualité écologique des habitats, préservation de la faune et flore patrimoniale dont le Tétras-lyre...). [Photo Tétras-lyre]
  • Gestion extensive des prairies humides du marais de Gémilly et de la Cluse du lac d'Annecy : la fragilité de ces milieux humides justifie la mise en place d'un retard de fauche et d'une absence de fertilisation au travers d'une mesure adoptée sur la quasi-totalité des 14 ha éligibles.
  • Maintien de l'ouverture des pelouses sèches du Sud du massif : les pentes chaudes du Plateau de la Leysse et de la Combe de Savoie présentent une biodiversité remarquable avec des pelouses abritant notamment orchidées et papillons. A ce titre, elles sont à préserver de l'embroussaillement qui les menace. 24 exploitations ont pu bénéficier d'une MAEC et 70 % des surfaces éligibles ont été engagées. [Photo orchidée en pelouse sèche]

En moyenne, respectivement 78 % et 68 % des exploitations et des surfaces éligibles aux différentes mesures ont fait l'objet d'une contractualisation. Ce sont donc 57 exploitations ou groupements qui se sont engagés pour la préservation de près de 2 500 ha d'alpages, de prairies humides et de pelouses sèches sur la période 2015-2022.

Un nouveau PAEC 2023-2027 en construction

Avec l'arrivée de la nouvelle PAC en 2023, les territoires sont appelés à construire de nouveaux PAEC pour la période 2023-2027. En répondant à un appel à manifestation d'intérêt de la DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes, le Parc naturel régional du Massif des Bauges s'est porté candidat : l'année 2022 sera donc consacrée à l'écriture d'une nouvelle candidature. Prochaines étapes : mise à jour du diagnostic de territoire, choix des mesures à appliquer, estimation des objectifs de contractualisation et plan de financement du programme.

© Flore Giraud

© Carole_Favre-Bonvin

Actualités

S'inscrire à la newsletter

 

S'émerveiller

semerveiller

Lac d'Annecy, lac du Bourget, villages viticoles ou montagnards, forêts accueillantes, versants agricoles ensoleillés, cols et alpages...

Découvrir

Déguster

deguster vignette 3

En arpentant le massif des Bauges, vous serez surpris par la qualité des prairies, des alpages, des vergers ou des vignes. Ici, les agriculteurs sont de véritables artisans de la terre !

Découvrir

Bouger

bouger 4

Au programme : randonnée, cyclotourisme, VTT, lacs et plages aménagées, activités en eaux vives, parapente, escalade, spéléologie, pêche... Toutes les clés pour se ressourcer sont dans le Massif des Bauges !

Découvrir

logo savoie dep74 logo monochrome rougefrance logo ARA partenaire rvb typogris pastillebleue

Logo LEADER Quadri logo ag feader 2Logo UE FEADER Quadri

x